La spiruline : Connue depuis très longtemps chez les sportifs

La spiruline, cette fabuleuse micro-algue spiralée à l’origine de la vie sur Terre, est consommée depuis la nuit des temps et reconnue pour ses étonnantes vertus nutritionnelles, notamment pour sa capacité à accélérer la récupération dans les activités d’endurance et est donc très prisée chez les sportifs.

La spiruline : Connue depuis très longtemps chez les sportifs

L’anecdote de l’empereur aztèque Moctézuma tend à montrer que la spiruline était déjà considérée comme le super-nutirment des super-marathoniens de l’époque : Les Aztèques connaissaient les fabuleuses capacités de récupération que procure la spiruline lors des efforts d’endurance. Leur empereur, Moctézuma, était friand de poisson de mer. Or, son palais, situé à l’emplacement de l’actuelle Mexico, était situé à quelques 2000 km de la mer et à 2000 m d’altitude. Aussi avait-il fait créer un corps de « coursiers », nourris quasi exclusivement à la spiruline, qui se relayaient afin de permettre à sa Majesté l’empereur de consommer du poisson frais toute l’année !

De nos jours, les sportifs de toutes disciplines et de tous horizons en ont fait leur complément d’exception….

La spiruline augmente la résistance à l'effort

La spiruline est excellente pour les sportifs

En effet, nombre de sportifs ont adopté la « spir-attitude »  car consommer régulièrement de la spiruline permet :

  • de réguler les fluctuations de poids, en favorisant la prise de masse maigre ( le muscle) au détriment de la masse grasse : c’est l’effet de « séchage » recherché par les athlètes
  • de fournir à l’organisme une dose quotidienne d’oligo-éléments, de sels minéraux et d’enzymes, nécessaire et souvent suffisante.

Bon à savoir :

  • Effet  EPO? On pourrait certes évoquer une action proche de celle de l’EPO… à la différence capitale près que l’apport de la spiruline, ce micronutriment parfaitement naturel, vient simplement optimiser les métabolismes synergiques de l’organisme en faisant fonctionner celui-ci de façon plus économe et confortable. Nous sommes donc à l’opposé des modes d’action des produits dopants et de l’esprit qui en guide l’utilisation.
  • La spiruline procure un apport de protéines non négligeable, mais surtout de vitamines et d’électrolytes sous très faible volume, et également de deux acides aminés, la phénylalanine et le tryptophane, dont la teneur et le rapport spécifique, détectes par les chimiorécepteurs des gros troncs artériels cérébraux, transmettent ipso facto l’information au centre de la satiété. C’est donc un véritable « coupe-faim », parfaitement naturel !

Trucs et astuces :

  • En cas d’effort en endurance dépassant deux heures, même la simple marche, prendre 1 g de spiruline toutes les heures, avec environ un quart de litre d’eau.
  • Au moment d’une compétition : Prendre 10 g de spiruline pendant le repas qui précède l’épreuve et si possible, 1 g par heure avec le liquide de réhydratation de son choix.

Témoignage de sportive :

« La spiruline m’aura permis, tout au long de ma carrière sportive, d’équilibrer mes taux de fer et de folates, dont j’étais toujours carencée avant de la connaître, mais également d’éviter grandement toutes les petites blessures qui sont si fréquentes dans les arts martiaux, et de bénéficier d’une longévité sportive exceptionnelle » 

Annabelle REYDY, championne du monde de Jiu-jitsu