Comment prévenir du cancer?

Comment prévenir du cancer? Le professeur Lucien ISARAËL, éminent cancérologue a résumé notre environnement ainsi : « nous baignons dans un océan de carcinogènes ». Or la nature n’avait pas prévu des agressions chimiques permanentes, qui expliquent à elles seules, en grande partie, l’explosion des maladies dégénératives chroniques.

Comment prévenir du cancer : En adoptant une bonne nutrition!

Les répercussions des modifications de l’environnement et des habitudes alimentaires sur l’homme et plus particulièrement sur l’augmentation constatée de l’incidence de certains cancers sont devenues une préoccupation majeure de santé publique et un enjeu important pour la recherche scientifique.

Qu’est ce qu’une bonne nutrition?

Comment prévenir du cancer?Le terme de « nutrition » est considéré dans une acception qui comprend tant les apports nutritionnels et donc l’alimentation, que les dépenses énergétiques via l’activité physique, dont l’augmentation est un objectif à part entière du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Comme le définit l’Organisation Mondiale de la Sante (OMS), la nutrition correspond à « l’apport alimentaire qui répond aux besoins de l’organisme. Une bonne nutrition, c’est-à-dire un régime adapté et équilibré, et la pratique régulière d’exercice physique, sont autant de gages de bonne santé ». La nutrition est un facteur comportemental sur lequel il est possible d’agir pour la prévention des cancers.

Une alimentation inadéquate associée à une activité physique insuffisante est un déterminant majeur des principales maladies chroniques telles que les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2, l’obésité, l’hypertension artérielle et certains types de cancer (OMS, 2003).

Il y a peut-être des comportements à revoir?

De nombreux facteurs génétiques, hormonaux et environnementaux (tabac, rayonnement solaire, expositions professionnelles…) peuvent concourir au développement d’un cancer.
25 à 30 % des cancers seraient imputables aux comportements individuels tels que le tabagisme et la consommation d’alcool (OMS). Environ un tiers des cancers pourraient être évités par les populations en modifiant l’alimentation, en augmentant le niveau d’activité physique et en maintenant un poids optimal (WCRF/AICR). Prévenir le cancer relève entre autres d’un équilibre entre alimentation et mode de vie.

Pour découvrir le principe des 4 piliers, cliquez ici